Le «pari» de Macron sur le Covid n’est pas une erreur passagère, c’est le mantra de sa politique | Slate.fr

26 Mars 2021 | La crédibilité d’un homme politique ne tient souvent qu’à un mot ou une expression. La fracture sociale fut fatale à Jacques Chirac. La finance sans visage à François Hollande. On lance un mot dans la fièvre d’un meeting de campagne et il roule comme un dé sur le tapis vert des réseaux sociaux jusqu’à s’immobiliser des années après avec un chiffre sur une des faces, c’est-à-dire une cote dans les sondages. Crédit ou discrédit.«Dieu ne joue pas aux dés», disait Einstein, mais Emmanuel Macron y excelle. Pour lui, l’histoire est un tapis vert. On y lance des mots comme des dés. On y «prend son risque», comme il l’affirma le 31 août 2016, lorsqu’il démissionna du gouvernement pour se lancer dans la campagne présidentielle. Depuis son élection, il gouverne par les mots, s’efforçant de coller à l’état de l’opinion afin de garder en toutes circonstances le contrôle de la conversation. Ainsi du mot «guerre» employé il y a un an pour justifier le confinement, ainsi du mot «pari» lancé le 29 janvier pour repousser le même confinement.

Lire l’article complet sur https://www.slate.fr

Share This
62 7 Mar 26, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.