Canada et ONU : revers diplomatique ou l’honneur face à l’hypocrisie ?

Lettre d’opinion publiée dans La Presse le mardi 19 octobre 2010 en page A21

Canada et ONU: revers diplomatique ?

David Bensoussan

L’auteur est professeur de sciences à l’Université du Québec.

Les partis de l’opposition semblent percevoir le choix du Portugal plutôt que celui du Canada au Conseil de sécurité comme un échec de la diplomatie canadienne. Certains médias soulignent qu’entre autres facteurs, le soutien du Canada à Israël en serait la cause. Il est vrai que le bloc arabo-musulman à l’ONU est insatisfait des votes canadiens.

Qu’aurait dû faire le Canada pour plaire au bloc arabo-musulman qui détermine de facto l’agenda de l’ONU par le poids du nombre, donnant ainsi le ton tant aux votes qui peuvent s’y tenir qu’aux idées qui y sont exprimées?

Commençons par dresser la liste non exhaustive des conflits qui n’ont pas été soumis à l’ONU et qui ont causé la mort de plusieurs millions de personnes: 150000 victimes kurdes sous le régime de Saddam Hussein, un à deux millions de chrétiens au Soudan, 100000 Libanais durant la guerre civile, feu les 25000 résidents de la ville de Hama victimes de leur gouvernement en Syrie, 20000 Palestiniens durant la répression de Septembre noir par le gouvernement jordanien, 1 million de personnes durant la guerre irako-iranienne, près de 200000 victimes de la guerre civile en Algérie, des assassinats-suicides quotidiens entre chiites et sunnites en Irak, etc.

Lire l’article complet sur pointdebasculecanada.ca

Share This
385 0 Oct 20, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.