Nasrallah s’en prend à Ban Ki-Moon

Le secrétaire général de l’ONU pensait sûrement être exempt de critiques de la part des Arabes, tant ses prises de positions égratignent sans cesse Israël. Mais il a eu « le tort » de s’en prendre cette fois-ci au Hezbollah, dans le récent Rapport qu’il a publié sur la situation au Liban, concernant l’application de la Résolution 1559 de l’ONU, datant de 2004, et qui exigeait le désarmement et le démantèlement de toutes les milices armées au Liban ». Dans ce Rapport, Ban Ki-Moon dénonce notamment « la puissance militaire de l’organisation terroriste chiite, qui crée une atmosphère de crainte au Liban, et menace la stabilité du gouvernement ainsi que pays ». En réponse, dans un communiqué vif, le Hezbollah considère cette remarque « comme une ingérence dans les affaires intérieures du Liban, tout comme le fut la création du Tribunal Spécial International» (chargé d’enquêter sur l’assassinat de Rafik Hariri). Le communiqué des terroristes se poursuit ainsi : « Ban Ki-Moon n’a apparemment pas compris que le Hezbollah se trouve au cœur du système politique libanais (sic) à travers sa représentation au parlement. Il également oublié que le Président libanais Michel Sleimane avait déclaré le mois dernier depuis la tribune de l’ONU, que le Liban avait le droit d’utiliser tous les moyens pour libérer son territoire (re-sic) ». Le chantage et les menaces exercées par le Hezbollah sur le gouvernement libanais et sur la communauté internationale sont perceptibles à l’œil nu : le juge-instructeur du Tribunal Spécial International, Daniel Bellemare, qui devait publier ses conclusions au mois de septembre, concernant une accusation du Hezbollah dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, avait déjà reporté son verdict au mois de novembre, puis à la fin de l’année. Il vient d’annoncer qu’il ne se prononcerait pas avant mars 2011 !

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.