Le Liban ajoute 1.400 km2 à une zone maritime contestée avec Israël

le 13 avril 2021 à 06:40 | Le ministre libanais des Travaux publics et des Transports par intérim Michel Najjar a annoncé avoir ajouté plus de 1.400 kilomètres carrés à la zone supposée riche en hydrocarbures revendiquée par le Liban dans son litige avec Israël.
Beyrouth a revu à la hausse sa revendication concernant un secteur de la frontière maritime avec Israël qu’il avait initialement soumise aux Nations unies, y ajoutant 1.430 kilomètres carrés, a annoncé ce lundi 12 avril Michel Najjar, ministre des Travaux publics et des Transports du gouvernement intérimaire du pays.
Le projet du décret 6433 signé par M.Najjar, et prévoyant la possibilité de réviser les frontières de la zone économique exclusive du Liban, doit être approuvé par le Premier ministre par intérim Hassan Diab, la ministre de la Défense Zeina Akar et le Président Michel Aoun, avant d’être envoyé à l’Onu.

Lire l’article complet sur https://fr.sputniknews.com

Share This
179 1 Apr 13, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.