Grève dans les écoles arabes de Lod

La visite du chef du gouvernement Binyamin Netanyahou à Lod il y a quelques semaines, en compagnie du ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aaronowitz, n’a pas empêché un nouveau meurtre dans la ville.

Lors de son passage, le Premier ministre avait dénoncé les deux derniers crimes qui venaient d’y être perpétrés et affirmé qu’il ne permettrait pas que Lod devienne « le Far West ».

Mais quinze jours plus tard, une jeune femme arabe, Abir Abou Qatifan, mère de cinq enfants, était assassinée à son tour. Le mari et le beau-frère de la victime ont été arrêtés par la police qui les soupçonne d’être mêlés à cette affaire. D’après des données qui ont été communiquées, il s’avère que dans 80 % des cas, les agressions avec arme à feu ont lieu dans le secteur arabe. En outre, il y aurait en Israël près de 5 000 armes détenues illégalement. Les forces de l’ordre œuvreraient pour retrouver ces armes illégales mais la tâche s’avèrerait extrêmement difficile. A Lod, la population arabe, préoccupée par ce regain de violence, a décidé de réagir: tous les établissements scolaires ont observé une grève d’une journée en guise de protestation contre les crimes qui ont été commis ces dernières semaines. Le comité des parents d’élèves a prétendu que le gouvernement et la municipalité négligeaient le public arabe, ajoutant qu’une telle attitude risquait d’entrainer de nouveaux meurtres dans la ville. Concrètement parlant, cela signifie que sept écoles, primaires et lycées, et vingt-quatre jardins d’enfants ne recevront pas leurs élèves ce jeudi. Cette mesure concerne plus de 6 000 enfants et adolescents qui resteront chez eux. Mais ce mouvement n’est qu’un début: les habitants de Lod ont décidé de poursuivre leur lutte en organisant, vendredi matin, une grande manifestation à laquelle des milliers de personnes devraient participer. Les instigateurs de ce rassemblement ont souligné qu’il n’aurait aucune connotation politique et que les contestataires, juifs et arabes, se retrouveraient pour réclamer le retour au calme.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.