“Erdogan, assassin”, les Arméniens de France dans la rue pour les commémorations du génocide

Publié le 25 Avril 2021 | Meurtrie par le conflit dans le Haut-Karabakh contre l’Azerbaïdjan, alliée de la Turquie, la diaspora arménienne a défilé à Paris, Lyon ou encore Marseille samedi pour commémorer le 106e anniversaire du génocide. Lors cette journée du souvenir, certains manifestants ont exprimé un sentiment d’insécurité inédit dans leur pays d’accueil. Reportage.
 
Le pasteur Gilbert Leonian dormait à poing fermés lorsqu’ils sont venus mettre le feu à son église. Il était 6 heures, un dimanche matin à Alfortville en banlieue parisienne. Le service à l’église protestante arménienne ne commençait pas avant plusieurs heures. C’est sa femme qui s’est réveillée en entendant le bruit d’une poubelle remplie d’essence projetée contre la porte principale. Le temps qu’il se lève pour aller à la fenêtre de la chambre située au premier étage, la poubelle était déjà en feu.
 
“J’ai pensé que l’église et les escaliers étaient en train de brûler et que nous allions mourir”, raconte le père Leonian.
 
Heureusement, les flammes n’ont fait que noircir la porte de l’église. Mais cette même semaine, une autre dégradation avait eu lieu contre le bâtiment quelques jours après la visite en 2017 d’un pasteur irakien. Selon la communauté arménienne, ces attaques seraient de plus en plus nombreuses en France.
 
“Je me sens moins en sécurité”, confie Veskan, lors d’un rassemblement à Paris pour le 106e anniversaire du génocide de 1915-1918 au cours duquel environ 1,5 million d’Arméniens ont été tués par l’Empire ottoman.

Lire l’article complet sur https://www.france24.com

Share This
141 7 Apr 25, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.