Terrorisme : après l’attaque de Rambouillet, Macron sur la défensive

Publié le 25 2021 à 15h31 | Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, présentera ce mercredi en conseil des ministres un projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme. L’exécutif ne veut pas laisser s’installer le sentiment qu’il n’en fait pas assez.
 
Surtout ne pas laisser le vide s’installer. Au lendemain de l’attaque terroriste de Rambouillet, au cours de laquelle une agente administrative du commissariat de la ville a été assassinée par un tunisien récemment radicalisé, l’exécutif s’est démultiplié pour montrer que la menace terroriste reste au coeur de ses priorités. Le Premier ministre, Jean Castex et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se sont immédiatement rendus sur les lieux de l’attaque tandis qu’Emmanuel Macron est allé rendre visite à la famille de la victime.
 
Surtout, l’exécutif a accéléré l’adoption d’un projet de loi pour renforcer la lutte contre le terrorisme. Présenté ce mercredi en conseil des ministres, il doit pérenniser des mesures contenues dans la loi antiterroriste de 2017 – qui faisait elle-même suite à l’état d’urgence mis en place au lendemain des attaques de novembre 2015 – et la loi renseignement de 2015. Ces mesures avaient été adoptées pour trois ans en 2017 et l’exécutif a jusqu’au 31 juillet 2021 pour les prolonger via un nouveau texte.

Lire l’article complet sur https://www.lesechos.fr

Share This
117 9 Apr 26, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.