Macron répond à Selena Gomez et envoie en Afrique des doses d’AstraZeneca dont les Français se méfient

Publié le 26 Avril 2021 à 09h36 | Interpellé le 24 avril par la chanteuse américaine Selena Gomez pour soutenir la lutte pour la vaccination contre le Covid-19 dans le monde, Emmanuel Macron a annoncé, dès le lendemain, l’envoi en Afrique de doses d’AstraZeneca, vaccin dont les Français se méfient de plus en plus.
 
Le Président de la République a annoncé, le 25 avril, l’envoi de doses de vaccins anti-Covid-19 en Afrique. Ceci au lendemain de l’appel de la chanteuse Selena Gomez qui avait demandé, via Twitter, à Emmanuel Macron et à d’autres dirigeants du G7 d’apporter leur soutien à la lutte pour la vaccination dans le monde.
 
«La France vient d’envoyer les premières doses destinées à Covax [initiative mondiale consistant à garantir aux pays du monde entier un accès équitable aux vaccins]», lesquelles ont déjà été acheminées en Afrique de l’Ouest, a précisé le chef de l’État dans son allocution vidéo partagée sur Twitter.
 
«Nous avons une responsabilité à l’égard du reste du monde», a conclu Emmanuel Macron.
 
Le Président a mentionné qu’il s’agissait de l’AstraZeneca promu par le gouvernement avec un succès tout relatif. Les Français boudent massivement ce vaccin, associé souvent à la formation de caillots sanguins, un effet secondaire pourtant très rare. Dans le courant du printemps, plusieurs centres de vaccination sont restés presque vides en raison de ce scepticisme. Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour Franceinfo et Le Figaro et publié le 8 avril, 71% des Français rejettent le vaccin d’AstraZeneca et préfèrent ceux de Pfizer-BioNTech (70%) et de Moderna (65%

Lire l’article complet sur https://fr.sputniknews.com

Share This
99 9 Apr 26, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.