Liban-Syrie : trafic et sanctions, le nouveau front

Publié le 16 Avril 2021 | L’économie libanaise est à l’agonie et pourtant elle continue à maintenir sous perfusion son encombrant voisin, la Syrie de Bachar al-Assad. Avec l’application de sanctions internationales, et notamment la loi César entrée en vigueur aux États-unis en 2020, le trafic transfrontalier entre le Liban et la Syrie a explosé. Celle-ci interdit toute transaction avec les entreprises et les institutions liées au dirigeant syrien et à son entourage. Reporters vous emmène cette semaine sur les routes de la contrebande, au cœur de la crise économique libanaise.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.