Liban – Hécatombe de carpes au lac Qaraoun

Liban – Hécatombe de carpes au lac Qaraoun

Le 04 mai 2021 | Les causes de l’hécatombe font toujours débat, mais responsables et experts se sont concertés pour décider d’une manière sûre de traiter les poissons morts. 18 personnes ont en outre été arrêtées pour vol et vente de poissons intoxiqués.
 
Hécatombe de carpes au lac Qaraoun : plusieurs scénarios, pas encore de réponse claire
 
L’armée et les volontaires déblayant les rives du Qaraoun hier. Aziz Taher/Reuters
 
Les milliers de carpes mortes flottant à la surface du lac Qaraoun et s’échouant sur ses rives provoquent l’indignation des Libanais depuis plusieurs jours déjà. Les causes de ce nouveau scandale environnemental ne sont toutefois pas encore élucidées. Le choc suscité par les images retransmises par les télévisions et les réseaux sociaux s’accentue quand on prend connaissance des derniers chiffres avancés par Sami Alawiyé, directeur de l’Office du Litani : il estime que 124 tonnes de carpes ont été tuées dans ce lac tristement célèbre pour son niveau de pollution.
 
Qu’est-ce qui a pu provoquer une telle hécatombe ? M. Alawiyé explique à L’Orient-Le Jour qu’aucune thèse n’a encore été totalement prouvée. « Une première expertise faite à notre demande évoque une soudaine baisse d’oxygène en raison de la multiplication d’un polluant dans le lac, dit-il. Or nous avons testé le taux d’oxygène et, selon nos calculs, il n’est pas assez bas pour être fatal aux poissons. D’autres experts ont parlé d’une vulnérabilité accrue en période de reproduction, et d’autres encore de la prolifération anormale d’une cyanobactérie, un polluant puissant en eau stagnante, qui aurait pu intoxiquer les carpes. Enfin, certains experts estiment qu’un virus attaquant spécifiquement les carpes, le virus de la virémie printanière de la carpe, pourrait s’être propagé dans le lac. »

Lire l’article complet sur https://www.lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.