Des violences éclatent à la mosquée Al-Aqsa alors qu’Israël célèbre la Journée de Jérusalem 11:55 10.05.2021

 
Des Palestiniens munis de pierres ont affronté ce lundi 10 mai des policiers israéliens qui ont répliqué avec des tirs de grenades incapacitantes devant la mosquée Al-Aqsa, lors d’une nouvelle vague de violences à Jérusalem, suscitant l’inquiétude de la communauté internationale.
 
Selon le Croissant-Rouge palestinien, plus de 180 Palestiniens ont été blessés dans les violences, dont plus de 80, y compris une personne dans un état critique, ont été transférés dans des hôpitaux.
 
La tension est particulièrement vive en cette journée qui marque la célébration de Yom Yeroushalayim, la Journée de Jérusalem, durant laquelle Israël commémore la prise de la partie orientale de Jérusalem durant la guerre des Six Jours en 1967.
 
La mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l’islam, est au cœur des affrontements depuis plusieurs jours en cette période de ramadan.
 
Dans le but d’apaiser les tensions, la police israélienne a interdit aux groupes juifs de se rendre, à l’occasion de la Journée de Jérusalem, sur le Mont du Temple qui abrite Al-Aqsa et que les Israéliens appellent mont du Temple, car ils le considèrent comme le site des temples juifs bibliques.

Lire l’article complet sur https://fr.sputniknews.com

Share This
152 3 May 10, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.