Par Benjamin Sire – «Derrière le soutien de l’extrême gauche au peuple palestinien se cache un antisémitisme latent»

15 Mai 2021 à 16h00 | La préfecture de Police a annulé une manifestation de soutien à l’autorité palestinienne ce samedi 15 mai. Pour Benjamin Sire, l’indignation sélective de ces mobilisations ciblant Israël plutôt que des régimes autoritaires dissimule un antisémitisme latent.
 
Comme lors de chaque rebond du conflit israélo-palestinien (et celui du moment est de taille), les rues de France vont bruisser de plusieurs manifestations en soutien d’une pacifique Palestine croulant sous les bombes de l’ogre israélien, selon le storytelling habituel d’une certaine gauche et de mouvements se réclamant de «l’antisionisme», plus soucieux des graves agissements du gouvernement israélien que de ceux des terroristes du Hamas, passés maîtres dans la guerre des images et de la communication, à plus forte raison depuis que Twitter est devenu l’épicentre des stratégies d’influence. Dans ce contexte, le rassemblement prévu à Paris dans l’après-midi de ce samedi 15 mai a été interdit par des autorités craignant de nombreux débordements, sans pourtant ignorer que des attroupements braveront ladite interdiction et provoqueront des violences.

Lire l’article complet sur https://www.lefigaro.fr

Share This
124 7 May 15, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.