Comment les Ouïghours sont persécutés par l’État chinois

22 | Centres de “rééducation”, fichage ADN, surveillance massive… Sous prétexte de lutte contre le radicalisme islamique, les Ouïghours, une ethnie musulmane sunnite de la province du Xinjiang sont durement réprimés par la Chine. Ils seraient plus d’un million détenus dans ce que Pékin appelle des “centres de rééducation politique”.
 
Brut a rencontré ces familles Ouïghours à la recherche de leurs disparus et qui veulent alerter le monde sur ces camps de la honte.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.