Chine : l’exploitation des données par les BATX

27 Mai 2021 à 12h51 | Une partie de la population en France se méfie des outils digitaux mis en place pour combattre ou prévenir le Covid-19. Le magazine “We Demain” publie un article sur l’exploitation des données par la Chine.
 
Armelle Oger, journaliste pour We Demain, parle dans le 23h de franceinfo mercredi 26 mai du reportage du magazine sur l’exploitation des données par la Chine par les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), l’équivalent des GAFA aux Etats-Unis. Par exemple, elle explique que l’application WeChat de l’entreprise Tencent “embarque systématiquement le passeport sanitaire dans un but de surveillance”. Elle ajoute qu’un “serveur analyse tous les messages, les passe au scanner de ce qui est bien et de qui n’est pas bien. Et quand ce n’est pas bien, c’est directement la police”.
 
Alibaba, géant de la vente en ligne, “travaille aussi pour la police et l’armée”, note-t-elle. L’entreprise est à l’origine d’une application de reconnaissance faciale, qui sert notamment à identifier les Ouïghours.

Lire l’article complet sur https://www.francetvinfo.fr

Share This
162 8 May 27, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.