L’hymne du rappeur haineux Youssoupha “ne gêne absolument pas“ la ministre de la Culture Roselyne Bachelot

25 Mai 2021 à 21h46 | Le choix de l’artiste, dont certains textes s’en prennent à la police, à Marine Le Pen ou à Eric Zemmour, est pourtant décrié.
 
Roselyne Bachelot se range derrière ses collègues. La ministre de la Culture a assuré que l’hymne des Bleus, Ecris mon nom en bleu, créé pour l’Euro 2021, et interprétée par le rappeur Youssoupha, ne la gênait « absolument pas ». Elle était invitée au micro de l’émission Culture Médias sur Europe 1. « C’est un hymne aux Bleus et l’hymne de Youssoupha ne me gêne absolument pas », a confirmé Roselyne Bachelot.
 
Si la chanson interprétée à l’occasion de cette compétition de football n’a rien d’affolant, ce sont plutôt certains morceaux du rappeur qui posent problème. L’un d’entre eux, nommé Eternel recommencement, sorti en 2006, raconte en effet le « rêve » de Youssoupha de voir le jour où « [sa] semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen ». Il avait également affirmé, à travers un autre rap, vouloir mettre « un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour ». L’éditorialiste l’avait d’ailleurs attaqué en justice en 2011. Quatre ans plus tard, dans Chanson Française, Youssoupha rappait aussi : « Nique le proc’, nique le protocole et nique la police. »

Lire l’article complet sur https://www.valeursactuelles.com

Share This
350 5 May 28, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.