L’officier mort en détention avait causé un « préjudice à la sécurité nationale »

 
Selon Tsahal, l’officier avait été accusé de “commettre sciemment un certain nombre d’actions qui ont gravement porté atteinte à la sécurité nationale”
 
Aujourd’hui, 19:39
 
L’officier des services de renseignement qui est décédé dans une prison militaire le mois dernier était soupçonné d’avoir commis des infractions qui ont causé un « grave préjudice à la sécurité nationale », a déclaré l’armée israélienne après avoir partiellement levé l’embargo qui entourait cette affaire.
 
Les principaux détails de l’affaire, notamment l’identité de l’officier et la nature exacte de ses crimes présumés, ne peuvent être publiés en vertu d’un embargo imposé par un tribunal. Cette décision a été prise en dépit du fait que le nom et la photographie du militaire ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux ces derniers jours.
 
Toutefois, l’armée a autorisé la publication des informations selon lesquelles l’officier a servi dans une unité technologique du renseignement militaire.

Lire l’article complet sur https://fr.timesofisrael.com

Share This
153 3 Jun 7, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.