Vers l’investiture du gouvernement anti Nétanyahou en Israël, dimanche

12 Juin 2021 à 13h00 | Vote crucial à la Knesset ce dimanche. Le gouvernement issu de la coalition du changement, avec l’ultra-nationaliste Naftali Benett à sa tête durant deux ans, auquel succédera le centriste Yaïr Lapid, doit obtenir la confiance. Mais cette coalition qui devrait donc évincer Bibi Nétanyahou après douze ans de règne, ne dispose que d’une voix de majorité.
 
Israël suspend son souffle avant le vote d’investiture, ce dimanche, à la Knesset, d’un nouveau Premier ministre issu de l’opposition. Un moment historique, puisqu’il mettrait fin à douze ans de mandat de Benjamin Nétanyahou à la tête du gouvernement, un record.
 
Sur le papier, la « coalition du changement » formée par Yaïr Lapid le chef de l’opposition et d’un parti centriste, Yesh Atid, quelques minutes avant l’échéance du 1er juin à minuit fixée par le chef de l’Etat, dispose du nombre de députés, 61 sur 120, nécessaire pour obtenir le vote de confiance. Mais une surprise est toujours possible, puisque « Bibi » Netanayahou multiplie les manoeuvres pour faire échouer la tentative de le renverser en « retournant » quelques députés. Un seul suffirait. La coalition issue des législatives du 23 mars est en effet particulièrement hétéroclite, donc fragile puisqu’elle compte rien moins que huit partis : deux de gauche (13 députés au total), deux du centre, dont (25 députés, dont 17 pour Yesh Atid) et trois de droite (20 députés), plus un parti islamiste.

Lire l’article complet sur https://www.lesechos.fr

Share This
254 2 Jun 12, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.