Des précisions sur le drone

Lors d’un exercice militaire, un drone ultraléger de Tsahal surnommé « chevalier du ciel », qui survolait la bande de Gaza, a soudain perdu de l’altitude et s’est finalement écrasé dans une zone contrôlée par les Palestiniens.

Pour le moment, les circonstances de cet accident, survenu en milieu de semaine, n’ont pas encore été élucidées: il serait dû soit à une panne technique soit à un acte terroriste. Les forces de sécurité se sont rendues sur les lieux pour récupérer les débris de l’appareil qui ont été confiés à des experts afin qu’ils puissent l’examiner et faire part de leurs estimations. Ce n’est pas la première fois que ce type d’avion tombe: dans certains cas, sa chute était attribuée à de mauvaises conditions atmosphériques. Le « chevalier du ciel », avion sans pilote, fait partie des modèles les plus silencieux et les plus légers de Tsahal. Il peut voler à une hauteur de 10 km et son rayon d’observation atteint une quinzaine de km. Toutefois, sa durée de vol est limitée à deux heures et demie seulement. Les services de sécurité sont en train de mettre au point un nouveau modèle de drone pour les forces terrestres, avec une capacité de vision supérieure à celle des précédents et qui est susceptible de rester plus longtemps en mission dans les airs.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.