Emmanuel Macron ou le mépris de la démocratie

1 2021 | Dans un entretien au magazine Elle, le Président réaffirme : « Les élections locales n’appellent pas de conséquences nationales ». Un mépris flagrant pour la démocratie.
 
Alors que l’abstention (signe d’un malaise démocratique) est au plus bas et que LREM, le parti présidentiel, subit sa troisième défaite électorale, Emmanuel Macron signifie aux Français son mépris pour la démocratie.
 
Après s’être légèrement fait devancer par le Rassemblement national aux élections européennes, une sévère déroute des élections municipales, les régionales ont réduit ses candidats aux rôles de figurants face à la puissance des sortants.
 
Mais pour le chef de l’État, pas question de paraître affaibli malgré le verdict des urnes :
 

Si vous voulez un scoop, je ne vais pas changer de Premier ministre […] Les élections locales n’appellent pas de conséquences nationales.

 
En clair, Jean Castex va donc rester à Matignon « dans les prochains mois, ou semaines», soit a priori jusqu’à la fin du quinquennat et la campagne présidentielle de 2022.

Lire l’article complet sur https://www.contrepoints.org

Share This
365 8 Jul 1, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.