Biden et Bennett ont au moins un objectif commun : éviter le retour de Nétanyahou

30 Août 2021 à 14h41 | Benyamin Nétanyahou a été reçu ce 27 août à la Maison-Blanche. Il s’agissait, pour les deux dirigeants, de confronter leurs positions sur les principaux dossiers et de jeter les bases d’une relation bien différente que durant les mandats de leurs prédécesseurs respectifs, particulièrement fusionnels.
 
La rencontre Biden-Bennett [qui a été reportée du 26 au 27 août à cause de l’attentat de Kaboul] s’inscrit dans un contexte à des années-lumière de l’ère Nétanyahou et surtout de l’alignement total de l’administration républicaine de Donald Trump sur les positions de Nétanyahou, dont le point culminant fut la présentation par Trump [le 28 janvier 2020] d’un “plan de paix” israélo-palestinien tellement grotesque qu’il a été rapidement enterré. Loin des tensions entre Obama et Nétanyahou, l’administration Biden fera tout pour aider Bennett, et ce pour une raison très simple : comme Bennett, Biden ne veut surtout pas d’un retour de Nétanyahou au pouvoir.
 
Concernant l’Iran [ennemi juré d’Israël], le gouvernement israélien peut se satisfaire de la position de Biden sur la question. Un Biden qui a répété l’engagement américain à s’assurer que “l’Iran ne développe jamais d’arme nucléaire”, précisant que “si la diplomatie échoue, [il était] prêt à envisager d’autres options”.

Lire l’article complet sur https://www.courrierinternational.com

Share This
498 2 Aug 31, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.