La crise des sous-marins, épine dans le pied d’Emmanuel Macron pour 2022 ?

21 Septembre 2021 à 14h29 | Alors qu’il remet son mandat en jeu, la rupture du contrat de sous-marins par l’Australie pourrait fragiliser Emmanuel Macron. Ses opposants estiment qu’il s’agit d’un symbole du déclin français et de l’échec du Président sur la scène internationale.
 
Le timing n’est pas idéal. A sept mois du premier tour de l’élection présidentielle, la rupture du contrat de sous-marins français par l’Australie est une épine dans le pied d’Emmanuel Macron. Une faiblesse sur laquelle ne manquent pas d’insister ses opposants et futurs adversaires. “Personne ne peut imaginer que nous n’ayons pas eu connaissance de la volonté de l’Australie d’abandonner, de rompre ce contrat”, a déclaré Marine Le Pen ce mardi. “Emmanuel Macron depuis le début de son mandat va d’échec en échec. Il n’a rien obtenu, il a même réussi à perdre ce qu’il avait obtenu, ce que d’autres avaient obtenu”, a critiqué celle qui l’enjoint également à sortir de son silence et à remettre en cause l’engagement de la France dans l’OTAN.
 
Dimanche dernier, le président du RN Jordan Bardella avait lui aussi estimé que cette affaire était “l’énième symbole du déclin Français”. “Ça fait des années que notre pays est faible parce qu’il est dirigé par des gens faibles. On ne peut pas s’étonner de ce type d’action alors qu’on a vendu nos intérêts depuis des années.”

Lire l’article complet sur https://www.lci.fr

Share This
307 6 Sep 21, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.