Les Harkis à la sauce Macron

20 Septembre 2021 | Qu’on ne s’y trompe pas, Emmanuel Macron est bel et bien en campagne pour sa réélection à la tête du pays. Le Président français multiplie les annonces, tantôt pour soigner sa gauche, tantôt pour plaire à son électorat de droite. Dernière action en date, la pleine reconnaissance de la responsabilité de la France dans le drame des harkis et sa demande de « pardon ».
 
Une cuillerée d’avancées sociales par-ci, un soupçon de devoir de mémoire par-là. La recette est savoureuse et le cuisinier la maîtrise à la perfection. On imagine le chef de l’Etat, chaque nuit après ses quelques heures de sommeil – quand le pays dort – mariant les ingrédients, testant les accords entre mets, goûtant les plats pour s’assurer que la mayonnaise prend.
 
En annonçant une loi de reconnaissance de « l’abandon » des Harkis par la France, en demandant « pardon » – formule peu habituelle pour un président de la Ve République garant des institutions, œillade à l’électorat catholique – et en promettant des réparations, Emmanuel Macron ne fait pas que sortir le carnet de chèques.
 
Le Président français fait des harkis, à nouveau, encore et toujours, la variable d’ajustement de la France. Encore une fois, les Harkis et leurs descendants sont utilisés pour servir les desseins de la France ou de ceux qui la dirigent. Pour ceux qui ont la mémoire courte, rappelons que Nicolas Sarkozy avait usé des mêmes ficelles en reconnaissant l’abandon des Harkis par la France. C’était en avril 2012, peu avant le second tour de sa campagne présidentielle perdue face à François Hollande.
 
En promettant réparation – l’autre nom de l’indemnisation – à quelques mois de l’élection présidentielle et de son inévitable candidature, le chef de l’Etat fait preuve d’un véritable cynisme politique. Il est par ailleurs tellement facile – et économe ! – d’indemniser des victimes quand il n’y en a presque plus. Et cela peut s’avérer payant électoralement.

Lire l’article complet sur https://www.afrik.com

Share This
408 4 Sep 21, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.