L’Europe épargne la Turquie au niveau des paradis fiscaux

5 Octobre 2021 à 17h51 | La Turquie a justifié son retard par la nécessité de procéder à des “vérifications”.
 
05 octobre 2021 17:51
 
Même si la Turquie n’est toujours pas en ordre pour ce qui est de l’échange d’informations fiscales, l’Union européenne a préféré temporiser encore un peu.
 
Réunis à Luxembourg mardi, les ministres des Finances de l’Union européenne ont avalisé une mise à jour de la liste noire des paradis fiscaux, créée en 2017. Si certains pays, comme les Seychelles, la République dominicaine et Anguilla, ont été retirés de la liste, le cas de la Turquie était particulièrement scruté.

Lire l’article complet sur https://www.lecho.be

Share This
197 3 Oct 6, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.