Clip antisémite : la Cour de cassation retoque la relaxe d’Alain Soral

5 Octobre 2021 à 17h19 | La cour d’appel, qui n’a pas su interpréter les nombreux tropes antisémites et anti-Israël, devra donc revoir son analyse
 
Les juges de la cour d’appel qui avaient relaxé l’idéologue d’extrême droite Alain Soral après la diffusion en ligne d’un clip de rap antisémite n’avaient « pas recherché, comme ils l’auraient dû, le sens véritable du clip, qui comportait de nombreuses références antisémites », a tranché mardi la Cour de cassation.
 
Condamné en première instance à 24 mois de prison dont 18 mois ferme ainsi qu’à 45 000 euros d’amende, Alain Soral avait été relaxé par la cour d’appel de Paris en décembre.
 
En cassant mardi l’arrêt, la Cour de cassation annule cette décision. Dans une composition différente, la cour d’appel devra donc se prononcer à nouveau.

Lire l’article complet sur https://fr.timesofisrael.com

Share This
299 1 Oct 6, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.