Israël ne peut s’appuyer sur la Bible pour justifier l'”occupation” (archevêque arabe)

Israël ne peut pas s’appuyer sur le terme de “Terre promise” figurant dans la Bible pour “justifier le retour des juifs en Israël et l’expatriation des Palestiniens”, a déclaré samedi au Vatican l’archevêque de Newton (Etats-Unis) Salim Bustros (originaire du Liban).

Lire l’article complet sur lematin.ch

Share This

1 comment

  1. smadja jacques

    Cet archevèque ferait mieux de s’occuper des problèmes de pédophilie dans l’église que de s’occuper de politique pour laquelle il n’a aucune autorité.
    D’autre part, Jésus ne s’est jamais dit catholique, ni chrétien, mais Juif, tout comme ses disciples. Il ferait mieux de relire et se faire expliquer ce qu’il appelle le nouveau testament, qui en réalité sont les écritures grecques chrétiennes, il comprendrait alors que ces mêmes écritures n’ont jamais remplacées les écritures hébraiques et que les Juifs demeurentr le peuple élu.
    Nous les Juifs, nous pouvons nous prévaloir de la Torah, de notre histoire ancienne de plusieurs milliers d’années et récente en Israël et des guerres que nous avons gagnées contre les pays arabes.
    Les Palestiniens ne peuvent se prévaloir de rien, car ils n’ont aucune histoire à nous raconter, nous ne leur avons rien pris et la Palestine n’est qu’un mythe.
    Aussi son point de vue ne nous interresse pas, ce n’est qu’un antisémite de plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.