Taïwan: un rappeur défend sa satire de la Chine, devenue virale

15 Novembre 2021 à 12h12 | Un rappeur vivant à Taïwan, à l’origine d’une chanson pop en mandarin tournant en dérision les nationalistes chinois et devenue virale sur YouTube, a assuré lundi n’avoir aucun regret après avoir été mis à l’index par Pékin.
 
Sortie le mois dernier, la chanson “Fragile” du rappeur malaisien Namewee –Wee Meng Chee de son vrai nom– avec la participation de la chanteuse sino-australienne Kimberley Chen également installée à Taïwan, est devenue virale à travers l’Asie et parmi la diaspora chinoise, mais aussi cible des censeurs en Chine.
 
Cette parodie de chanson d’amour sirupeuse est remplie de railleries visant les “petits roses”, un terme qui désigne en Chine l’armée d’internautes nationalistes, et le gouvernement chinois.
 
source : https://www.lepoint.fr/monde/taiwan-un-rappeur-defend-sa-satire-de-la-chine-devenue-virale-15-11-2021-2452012_24.php

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.