Vague de raids sans précédent en Israël contre les fraudes aux investissements

| Un regard attentif posé sur les opérations dirigées par l’Allemagne contre les fraudes israéliennes en ligne offre un aperçu de l’industrie et de ses personnalités
 
Il y a eu, au cours du mois d’octobre, un nombre sans précédent de raids de la police, d’arrestations et de procédures d’extradition lancées contre des fraudeurs israéliens aux investissements présumés – ce qui laisse croire que les instances chargées de faire respecter la loi, à l’étranger, ont décidé d’intensifier leurs efforts de répression contre l’industrie de l’escroquerie aux investissements en Israël, encore florissante aujourd’hui.
 
Depuis environ 2005, l’État juif est une source majeure d’un type très précis de fraude sur internet – et, en particulier, d’escroqueries impliquant de fausses opérations de trading en ligne, à l’aide notamment de sites internet aux investissements fictifs. Les autorités israéliennes, pour leur part, ont largement détourné le regard face à ces activités criminelles, permettant à ces firmes de prospérer et de former à terme une industrie à part entière, qui emploie des milliers de personnes et qui aurait volé des milliards de dollars à des victimes du monde entier.
 
Mais au cours des dernières semaines, une vague de raids menés pour le compte de la police allemande ou du FBI semble laisser penser que les autorités ont décidé de passer à la vitesse supérieure dans cette traque aux fraudeurs.
 
Ces opérations ont marqué un autre tournant : Ce ne sont pas seulement les entreprises en liaison directe avec les victimes qui ont été prises pour cible, mais aussi celles chargées de la création des plateformes de trading qui ont pu être utilisées par les escrocs et qui ont servi de moteur à ces arnaques présumées.
 
Un regard attentif posé sur ces opérations et sur les personnalités qu’elles ont prises pour cible permet de percer légèrement le brouillard qui entoure habituellement la grande toile interconnectée des fraudes aux investissements sur internet en Israël, et d’en apprendre un peu plus sur les personnalités qui seraient par ailleurs impliquées dans ces escroqueries.

Lire l’article complet sur https://fr.timesofisrael.com

Share This
129 6 Nov 22, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.