La journaliste et autrice Narges Mohammadi arrêtée en Iran

22 Novembre 2021 à 15h48 | Narges Mohammadi, autrice, journaliste et militante des droits de l’homme, a été arrêtée en Iran, le 16 novembre dernier : elle participait à une cérémonie en mémoire d’Ebrahim Ketabdars, père de famille tué par les forces de sécurité iraniennes à Karaj, en 2019. Il manifestait alors contre le régime. Plusieurs pays, dont la France, ont appelé à sa libération, avec des organisations non gouvernementales.
 
Narges Mohammadi a été interpelée ce 16 novembre, à Karaj, par les autorités iraniennes, et conduite dans un lieu inconnu pour une garde à vue. Plus tard, elle est transférée à la prison d’Evin, tristement célèbre pour ses conditions de détention misérables et son importante population de dissidents politiques.
 
D’après le mari de Mohammadi, l’écrivain et journaliste Taghi Rahmani, celle-ci lui aurait appris, au cours d’une rapide conversation téléphonique, qu’elle risquait 30 mois de détention, mais aussi la flagellation.
 
Sur Twitter, où il milite pour la libération de Narges Mohammadi, Taghi Rahmani s’est dit inquiet pour sa santé : l’isolement carcéral qu’elle avait subi à la fin des années 1980 avait laissé l’autrice et journaliste particulièrement choquée, et un nouvel épisode pourrait porter atteinte à sa santé.

Lire l’article complet sur https://actualitte.com

Share This
187 5 Nov 23, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.