En Turquie, la livre poursuit sa chute, les agriculteurs trinquent

23 Novembre 2021 à 23h42 | En quelques heures ce mardi 23 novembre, la monnaie turque a perdu 15% de sa valeur par rapport au dollar, portant sa chute à 45% depuis le début 2021.
 
Ces derniers jours, la livre turque se déprécie tellement vite par rapport au dollar que les entreprises qui revendent des produits importés ont du mal à fixer leurs prix. Ou bien elles stockent leurs marchandises dans l’espoir de les vendre plus cher ensuite.
 
Exemple avec les engrais chimiques et les pesticides, dont les ventes sont, de fait, quasiment suspendues. Pour les agriculteurs, qui ont déjà subi une hausse de 28% du prix de leurs intrants sur un an, c’est une très mauvaise nouvelle. « Tous nos intrants – les fertilisants, les pesticides ou le carburant – sont importés, explique Murat Kapikiran, président de la Chambre des ingénieurs agricoles d’Istanbul. Quand le cours de la livre baisse, le prix de ces produits augmente. Que font les agriculteurs ? Eh bien, par exemple, beaucoup ont semé sans utiliser d’engrais. Donc leur productivité va baisser. »

Lire l’article complet sur https://www.rfi.fr

Share This
106 1 Nov 24, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.