«Il n’a pas à nous obliger» : une anti-passe vaccinal brandit l’inscription «je t’emmerde» devant Macron

11/1/2022 | En déplacement dans la vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes, Emmanuel Macron a été insulté par une jeune femme qui lui a renvoyé ses propres mots à l’égard des non-vaccinés.
 
Mots contre mots. Ce lundi 10 janvier, en visite à Tende, un village à flanc de montagne situé à 800 m d’altitude frappé par la tempête Alex il y a quinze mois, le président de la République s’est retrouvé face à une inscription insultante, brandie par une jeune femme présente dans la foule pour manifester son opposition au passe vaccinal.
 
Tandis que le président remerciait une personne qui lui avait offert un chapeau juste à côté d’elle, Justyna s’est ainsi présentée devant Emmanuel Macron, le fixant sans sourciller. Sur la paume de ses mains brandies face à lui ces quelques mots, repris d’une interview du président dans nos pages : « Je t’emmerde ».
 
L’expression est depuis peu inscrite sur des pancartes, voire chantée lors manifestation contre le passe vaccinal. Une référence claire à « l’envie d’emmerder les non-vaccinés », cette phrase qu’Emmanuel Macron a confiée à nos lecteurs dans un entretien publié le 4 janvier dernier. Justyna a confié à BFMTV avoir pris la route depuis Saorge, à un quart d’heure de Tende, pour retourner ces mots à son auteur, en plein bain de foule.
 
Le président a quitté les lieux juste après cet incident. Avant de partir, il a adressé un dernier « merci », suivi d’un encouragement et d’une injonction à se protéger contre le Covid-19, sans que l’angle de vue de la scène, filmée par BFMTV ne permette de comprendre à qui il s’adressait.

Lire l’article complet sur https://www.leparisien.fr

Share This
180 4 Jan 11, 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.