Crise au Liban Le dollar dépasse les 33.000 LL, nouveau seuil record de dépréciation en moins de 24h

11/1/2022 | La livre libanaise a à nouveau atteint mardi un nouveau seuil record de dépréciation, s’échangeant à plus de 33.000 contre un billet vert, moins de 24h après avoir touché la barre des 32.000 LL pour un dollar, alors que le Liban poursuit son effondrement abyssal.
 
Consultée à 12h15, la plateforme lirarate.org indiquait que le dollar s’achetait désormais à 33.300 LL et se vendait à 33.250. Un nouveau coup dur pour les Libanais dont plus de 74% vivent sous le seuil de pauvreté et dont le pouvoir d’achat s’est considérablement réduit, le taux officiel de la monnaie nationale, et donc de la majorité des salaires, comme dans la fonction publique, étant toujours fixé à 1.507,5 livres contre le billet vert.
 
Depuis le début de la grave crise socio-économique et politique au Liban en 2019, la livre a en effet perdu 95% de sa valeur. Dès les premiers jours de 2022, la monnaie nationale a atteint, coup sur coup, des seuils records.
 
Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, qui avait admis que la taux du dollar sur le marché parallèle était “non réaliste”, n’a toujours pas pris de mesures permettant d’endiguer l’effondrement économique et financier. Afin de faire face à la crise, une réunion officielle est programmée dimanche prochain entre des négociateurs libanais et une délégation du Fonds monétaire international (FMI), qui préconise l’instauration d’un taux de change flottant.

Lire l’article complet sur https://www.lorientlejour.com

Share This
130 0 Jan 11, 2022

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.