Fin de la manifestation à Oum el Fahm

Une soixantaine de militants de droite se sont rendus mercredi matin dans la ville arabe d’Oum el-Fahm pour manifester contre l’influence croissante du mouvement islamique dans la cité. Arrivés à bord d’autobus mis à leur disposition à Jérusalem, ils ont été accueillis par des jets de pierres, lancés par quelques dizaines d’habitants. Ils ont quitté les lieux après une heure de présence. Cette manifestation, reportée à plusieurs reprises, a été autorisée par la police. Les forces de l’ordre, prévoyant des débordements, ont déployé plus d’un millier d’hommes qui ont veillé à séparer les deux groupes. Les policiers ont dû entre autres poursuivre des agitateurs arabes qui s’étaient enfuis dans des ruelles de la ville et ont reçu quelques pierres. Huit fauteurs de troubles ont été interpellés. Les policiers ont ensuite dispersé les manifestants arabes à l’aide de gaz lacrymogènes. De leur côté, les militants juifs, déployant des drapeaux israéliens et des pancartes, ont réclamé la mise hors-la-loi du mouvement islamique et l’arrestation du cheikh Raed Salah qui selon eux doit être jeté en prison. Ils ont également crié: « A mort les terroristes ». Itamir Ben Gvir, l’un des organisateurs de cette manifestation, a déclaré qu’il n’avait pas peur de venir dans cette ville. Barouh Marzel a proclamé de son côté qu’Oum el Fahm était une « ville juive ». Le député Michael Ben Ari, du Ihoud Léoumi, était également présent. Il a indiqué à la presse qu’un des anciens chefs du Shin Bet lui avait téléphoné dans la matinée pour lui dire qu’il avait raison et que « le mouvement islamique faisait partie du Djihad mondial ». Ben Ari a ajouté: « Nous avons dit que nous viendrions à Oum el Fahm et nous sommes venus. Nous n’avons pas peur ». Le ministre des Minorités, Avishaï Braverman, du parti travailliste, a vivement protesté de son côté contre cette manifestation de la droite. Il l’a qualifiée de « provocation destructrice et superflue visant à surchauffer l’atmosphère et à susciter de l’animosité envers les citoyens arabes ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.