Accord amiable en faveur d’Amir Mahoul

Un accord amiable est en préparation en faveur de l’Arabe israélien Amir Mahoul, accusé d’espionnage au profit du Hezbollah. D’après les arrangements prévus, le suspect avouera, dans le cadre d’une lettre d’accusation révisée, avoir commis des délits d’espionnage, être entré en contact avec un agent étranger et avoir transmis des renseignements à l’ennemi. L’accusation requerra dix ans de réclusion maximum. La défense, de son côté, espère obtenir une peine n’allant pas au-delà de sept ans de prison.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.