En route pour Oum el Fahm

Des militants du mouvement pour la Terre d’Israël ont quitté Jérusalem mercredi matin pour Oum el Fahm, où ils comptent protester contre les activités du mouvement islamique d’Israël et réclamer qu’il soit déclaré hors-la-loi. Ils ont pris place dans un bus mis à leur disposition. Jusqu’à présent, les organisateurs n’avaient pas réussi à obtenir une autorisation pour ce rassemblement, prévu depuis qu’il a été prouvé que des membres du mouvement islamique avaient participé à la Flottille pour Gaza et étaient présents à bord du bateau turc Mavi Marmara. De son côté, la police a décidé de déployer plus d’un millier d’hommes autour de la ville pour éviter tout débordement. Itamar Ben Gvir, qui conduit cette manifestation, a rappelé qu’Israël était un Etat démocratique où chacun avait le droit d’exprimer son opinion. Il a ajouté : « Notre message est le suivant; il faut déclarer hors-la-loi le mouvement islamique qui appelle ouvertement à une troisième Intifada. Nous ne devrions pas être les seuls à réclamer de telles mesures, tout le public devrait le faire ». Et de préciser: « C’est un mouvement qui encourage le terrorisme et les actions menées de façon illégale ». Le député arabe Afou Agbaria (Hadash), qui réside à Oum el Fahm et a participé la première fois à la contre-manifestation, a répliqué au même micro que la vie de la cité ne serait en rien changée au cours de la journée et que les protestataires ne bénéficieraient d’aucun accueil particulier. Il a qualifié les Israéliens en route pour la ville « d’extrémistes » et de « fascistes ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.