L’AFP accusée de diffamation

L’image des « Juifs qui empoisonnent » a accompagné l’histoire de l’antisémitisme classique durant des siècles, et a été reprise avec « talent » par la propagande arabo-musulmane et ses alliés à travers le monde, qui l’ont remise « au goût du jour ». L’un d’eux, l’Agence France Presse (AFP), très liée au Quai d’Orsay, ne manque pas une occasion de montrer Israël sous des aspects négatifs en prenant comme argent comptant tout ce que le côté palestinien lui fournit comme informations. Mais cette fois-ci, l’agence de presse en subira les conséquences car le village d’Elon Moreh, qui a été visé, a décidé de porter plainte pour diffamation. En effet, l’AFP a publié une information, sur la foi des déclarations du chef d’un village arabe, accusant les habitants de ce village de Samarie « d’avoir volontairement versé des eaux usées sur des oliveraies appartenant à des Arabes palestiniens, inondant et détruisant des milliers de plants ». Les responsables d’Elon Moreh ont réagi rapidement et ont tenu à rappeler « que le village est doté d’un système d’épuration des eaux des plus sophistiqués, qui a coûté des centaines de milliers de shekels, et qui produit de l’eau d’une qualité rare, équivalente à de l’eau minérale ». « De plus », indique l’un des responsables du village juif, « au vu de la distance entre le village et cette oliveraie, il est impossible que ces dégâts puissent provenir d’Elon Moreh ». Gershon Messika, Président du Conseil Régional de Samarie, et habitant lui-même Elon Moreh, s’est emporté contre cette calomnie de l’agence française de presse, indiquant « que non seulement l’AFP avait menti, mais qu’en plus, c’est l’inverse qui est vrai (comme souvent dans l’attitude antisémite) : ce sont les villages arabes des alentours qui utilisent les eaux usées, car ils refusent toujours de se relier au réseau d’Elon Moreh et de profiter de la station d’épuration, comme les Juifs leur ont proposé à plusieurs reprises, car ils reçoivent des menaces de la part de l’Autorité Palestinienne ». Le Conseil du Yishouv a donc décidé de porter plainte contre l’AFP pour diffamation.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.