Une barrière frontalière entre Israël et l’Egypte

Le porte-parole du ministère de la Défense a annoncé que le chantier de la barrière frontalière, le long de la frontière avec l’Egypte, allait commencer le mois prochain. Le Premier ministre a fait part de son analyse de la situation: «Les immigrants illégaux en provenance d’Afrique menacent le caractère juif et démocratique de l’Etat d’Israël, c’est pourquoi il faut construire ce barrage le plus rapidement possible. » Il s’est montré fort étonné d’apprendre que plus de 10000 ressortissants des dictatures africaines s’introduisent chaque année sur le territoire israélien. Ils traversent en effet la frontière qui longe le Sinaï sans être inquiétés. Le président du Conseil régional de Ramat Hanéguev, Shmouel Reichmann, a déclaré que cette situation représentait une catastrophe pour la société du pays. «Je vis sur le terrain, et j’attends que cette barrière soit érigée depuis que Sharon avait dit qu’il fallait fermer la frontière avec l’Egypte. La prochaine catastrophe sociale d’Israël sera due aux cent cinquante à deux cent mille immigrants à la recherche d’un emploi qui s’imposent sur le territoire.» Persuadé que le problème de cette immigration ne serait qu’un problème technique, il a conclu: «Il faut par conséquent au plus vite mettre en place la barrière qui mettra fin à cette situation.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.