Réacteur de Bouchehr: les USA ne sont pas inquiets

La mise en marche du réacteur nucléaire de Bouchehr en Iran ne semble pas inquiéter outre mesure les Etats-Unis, qui considèrent qu’il ne constitue aucun danger. C’est ce qu’a indiqué mardi soir la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton lors d’une rencontre à Washington avec son homologue autrichien. Mme Clinton a précisé que « le risque venait plutôt de deux autres centrales, à Natanz et à Qom, ainsi que d’autres lieux tenus secrets où Téhéran développe certainement son programme nucléaire ». Lors de l’entretien, Hillary Clinton a encore estimé que « l’Iran avait le droit d’utiliser une force nucléaire, tant que son emploi se faisait à des fins pacifiques ». Cet avis n’est pas partagé par un certain nombre d’Etats dans le monde qui craignent que les Iraniens ne s’en servent pour fabriquer des armes nucléaires malgré leurs dénégations. L’ouverture officielle du réacteur de Bouchehr a été célébrée à travers l’Iran. Alaeddin Boroudjerdi , président de la commission parlementaire de la sécurité nationale et de la politique étrangère, l’a saluée en déclarant que ces festivités marquaient « l’une des étapes les plus importantes franchies par la République islamique dans le cadre de son programme nucléaire ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.