Des nouveaux pourparlers en vue avec l’Iran ?

Peut-on encore négocier avec un pays qui défie la communauté internationale, menace Israël et poursuit le développement de son programme nucléaire sans tenir compte des sanctions votées contre lui ? Apparemment, c’est possible, si l’on en croit un article publié ce jeudi par le New York Times. Le journal américain indique en effet que les Etats-Unis et leurs alliés seraient en train d’élaborer une nouvelle proposition qu’ils comptent présenter à l’Iran pour parvenir à un dénouement de la crise. Dans ce contexte, on apprend que Catherine Ashton, Haut représentant européen aux Affaires étrangères, a invité les Iraniens à une nouvelle série de rencontres à Vienne entre le 15 et le 17 novembre en vue de débattre justement de ce programme nucléaire qui suscite tant de controverses. Bien entendu, les autorités iraniennes ont accueilli l’invitation avec satisfaction mais elles n’ont pas encore indiqué officiellement si elles enverraient des délégués. Toujours d’après le New York Times, qui s’inspirerait d’informations communiquées par un haut fonctionnaire américain, l’administration Obama et les Européens « seraient proches d’un accord » sur une position commune à adopter face à l’Iran. Parmi les arrangements qui devraient être proposés à Téhéran, il serait question de l’autoriser à envoyer plus de 2 000 kilos d’uranium, enrichi à un taux réduit, à l’extérieur du pays pour qu’il soit traité ailleurs. La quantité est aux deux-tiers supérieure à celle qui lui avait été proposée l’an dernier. La dernière fois qu’une solution de compromis avait été soumise à l’Iran, en octobre dernier, elle avait été rejetée par l’ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique. Cette fois encore, estiment les experts, elle sera refusée par les « conservateurs » du pays « à moins qu’elle prouve que le président Obama est prêt à mettre une terme à la crise par des moyens diplomatiques ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
286 0 Oct 28, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.