Des ambassadeurs sur le terrain

Pour le ministre des Affaires étrangères, un ambassadeur doit se rendre sur le terrain pour comprendre la politique du pays dans lequel il exerce ses fonctions de diplomate. C’est pour cette raison qu’il a décidé d’inviter le corps diplomatique des pays étrangers à effectuer une tournée dans la vallée du Jourdain. Il s’agit sans aucun doute d’une initiative inaccoutumée mais qui revêt pour Lieberman une grande importance, étant donné qu’Israël tient à garder cette région qui fait l’objet d’un débat dans le cadre des « pourparlers de paix ». En organisant cette visite, il espère faire comprendre à ses hôtes qu’Israël veut la conserver, étant donné qu’elle constitue la ligne de défense orientale du pays. Lieberman, convaincu qu’Israël ne doit pas céder la Vallée du Jourdain, espère ainsi faire passer le message et pense que lorsque ses invités verront sur place la réalité, ils se rendront mieux compte de la gravité de la situation. .

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Lieberman a encore une fois parfaitement raison de montrer aux ambassadeurs présents en Israël à quel point la connaissance du terrain vaut mieux qu’un long discours pour comprendre les problèmes sécuritaires. C’est ainsi que Sharon avait pratiqué avec Bush en lui faisant survoler notre pays en hélicoptère. Avec des distances entre Natanya et Turkarem, Ramallah et Jérusalem, Sdérot et Gaza, Tel Aviv et Kalkilia qui ne dépassent pas la longueur d’un ranch texan de longueur moyenne faut-il des explications ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.