Knesset: 109 signatures pour Pollard

Le député Ouri Ariel (Ihoud Leumi) a transmis une pétition au Premier ministre. Cent neuf députés ont en effet signé l’appel à la remise en liberté immédiate de Jonathan Pollard, détenu depuis bientôt un quart de siècle pour avoir remis d’importantes informations sécuritaires à l’Etat d’Israël. Ce geste s’est produit lors d’une session de la Knesset. Cette pétition sera remise au président américain Barack Obama. En principe, les condamnés pour espionnage, aux Etats-Unis, s’ils proviennent d’un pays allié, reste relativement peu de temps en prison. Une étude a établi que le délai varie en moyenne entre deux et quatre ans de détention. De plus, récemment, un témoignage édifiant a été publié. Il s’agit de celui du vice secrétaire de la Défense des USA, Lawrence Korb. Ce dernier a exigé la libération immédiate de Pollard. Cette personnalité politique fait partie du comité le plus proche de l’affaire qui a mené à l’emprisonnement de celui-ci. Selon ses dires, les accusations qui ont abouti à l’emprisonnement de Pollard étaient fausses. Il a déclaré: «Il est impensable de maintenir en prison un homme pour des actes qu’il n’a pas commis et qui incombent à d’autres personnes.» Les députés israéliens ont mentionné dans leur lettre adressée au Premier ministre: «Nous nous adressons à vous au nom du public israélien, ainsi qu’au nom de tout homme qui recherche la justice et la conscience morale, et nous vous prions de remettre cette lettre au vice-président américain, John Biden, lors de votre prochaine rencontre, et d’exiger par son biais ainsi qu’en vous adressant directement au président des Etats-Unis, de mettre un terme à cette lamentable affaire, en demandant que la peine de Pollard soit réduite à vingt-cinq ans.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.