Barak proteste

Suite aux critiques acerbes ayant fusé de la bouche des collaborateurs les plus proches en principe d’Ehoud Barak, celui-ci tente de minimiser les motifs reprochés: «Si c’était la femme d’Eini qui avait employé une femme de ménage illégale, on aurait oublié l’affaire depuis longtemps. Mais comme c’est la mienne, c’est ma fête.» En effet, le chef de la Hisdadrout l’a qualifié de stupide ; quant au ministre de l’Industrie et du Commerce, Benyamin Ben Eliézer, il a appelé mardi le parti travailliste à se choisir un dirigeant de l’extérieur. Il a déclaré mercredi qu’il ne s’était pas concerté avec Eini pour faire part de ses critiques. Barak a annulé une rencontre de travail prévue avec Ben Eliézer.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.