Espionnage de journalistes : Guéant veut porter plainte

«On ne peut pas laisser dire n’importe quoi», dénonce le secrétaire général de l’Elysée. Le Canard enchaîné et Mediapart l’accusent avec Bernard Squarcini le patron du contre-espionnage français de piloter ces opérations de surveillance.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.