Les Palestiniens n’assistent pas aux négociations de paix, créant un vide dangereux

L’impasse actuelle dans les négociations de paix israélo-palestiniennes crée un vide dangereux et aide les extrémistes qui souhaitent détruire les négociations, selon Jonathan Rynhold, principal chercheur au Centre BESA pour les Études Stratégiques à l’université Bar-Ilan en Israël. Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a quitté les négociations de paix il y a 44 jours et n’a montré aucun signe de retour sauf si Israël gèle la construction en Judée et Samarie.

Lire l’article complet sur theisraelproject.org

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.