«Gaza s’est transformée en Iran»

Le général de réserve Dan Harel considère aujourd’hui qu’«une erreur avait peut-être été commise», au moment de l’abandon de la bande de Gaza et de l’annihilation des localités juives de la région. «Je n’ai pas été surpris par le montée en puissance du Hamas après le retrait, a-t-il ajouté. J’ai commencé par donner à la bande de Gaza le nom de « Hamastan ». Aujourd’hui, je dis que c’est vraiment l’Iran. Dans la bande de Gaza se trouvent aujourd’hui 1.5 millions d’Arabes. A la question si nous voulons y être, en tant que civil, je pense que la réponse est non. » Dan Harel, qui a commandité le départ forcé des Juifs de Gaza, avait toutefois prévenu au préalable ses supérieurs que cet endroit allait rapidement se transformer en ce qu’il appellait déjà le «Hamastan». Aujourd’hui, il rappelle qu’il en avait parlé avant que la situation ne s’envenime: «La manière à laquelle les choses allaient évoluer dans la bande de Gaza était claire. Personnellement, ce fut une très dure épreuve. Nous avons fait évacuer 21 localités. Après le redéploiement, j’avais eu le sentiment qu’il fallait que je me libère de Tsahal (…) C’était évident que le terrorisme allait aller en s’amplifiant. Certaines considérations, cependant, ne peuvent pas être exprimées dans le cadre de l’armée. Quand j’aurai rendu mon uniforme, je dirai alors qu’elles ont été mes pensées.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.