Nouvelles révélations sur l’attaque du site syrien

Après les révélations de l’ancien président des Etats-Unis George Bush, dans son livre »Decision Points », on obtient à présent d’autres précisions sur le bombardement du site nucléaire syrien grâce aux mémoires d’un des proches de Bush, Elliott Abrams, qui était à l’époque l’adjoint du conseiller à la sécurité nationale. Dans son ouvrage, qui doit sortir prochainement, Abrams indique en effet que les discussions sur la question avaient débuté lors d’une rencontre entre le directeur du Mossad Méir Dagan et des hauts fonctionnaires de l’administration Bush. Elles auraient eu lieu, donc, avant l’entretien Olmert-Bush au cours duquel l’ex Premier ministre israélien avait demandé aux Américains d’attaquer le réacteur. Abrams raconte notamment : « Selon mes souvenirs, Olmert a demandé à Bush de recevoir le chef du Mossad en lui disant que ce dernier avait quelque chose d’important à lui montrer. Mais Bush n’a pas vu Dagan. A sa place, je l’ai rencontré avec Steve Hadley (son patron à la sécurité nationale) et nos discussions ont été le point de départ d’une série de consultations et d’une coopération entre nous ». Abrams a ajouté que par la suite, Olmert et Bush ont eu l’occasion d’en discuter à plusieurs reprises. « Lorsque les Israéliens ont découvert l’existence du site nucléaire en Syrie, ils ont eu de nombreuses concertations avec les USA et toutes les options ont été envisagées : militaires, diplomatiques ou missions secrètes. Tout a commencé avec Dagan et non avec Olmert. Finalement, après avoir écouté différents avis, Bush a préféré la voie diplomatique ». Il aurait alors fait part de sa décision à Olmert qui l’aurait repoussée en estimant qu’elle n’avait aucune chance de réussir et qu’il fallait détruire le réacteur. Par la suite, lorsque le bombardement a eu lieu en Syrie en septembre 2007, la presse étrangère a imputé ce raid à l’armée israélienne en précisant que des avions de chasse de Tsahal avaient survolé le site syrien de Dir a-Zour dans l’est du pays, et l’avait attaqué à haute altitude.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.