Un musée pour les expulsés de Yamit

Presque 30 ans après les faits, un Musée vient d’être inauguré au Moshav Dekel, dans le Néguev occidental, en souvenir des localités juives qui furent rayées de la carte après le traité de paix entre Israël et l’Egypte. Située en bord de mer entre Rafiah’ et El-Arish, la bande de territoire de Yamit était la plus peuplée au nord du Sinaï, et elle était formée du village de Yamit, entouré d’une quinzaine d’autres villages, créés dans les années 1970. Dans le cadre des accords de paix signés par le gouvernement Begin, les villages ont été évacués et Yamit fut détruite après de violents affrontements entre ses habitants et l’armée. Depuis lors, cet épisode qui avait divisé la population a été progressivement oublié, et il a fallu plusieurs décennies pour que cette page d’Histoire soit perpétuée dans un Musée, comme c’est le cas pour le désengagement du Goush Katif. A la cérémonie participait notamment le Premier ministre adjoint, Silvan Shalom, qui a déclaré « qu’il interviendrait auprès du ministre de l’Education afin que des groupes d’écoliers et de lycéens viennent régulièrement visiter ce Musée, et voir ce que ces Juifs avaient réussi à réaliser dans le désert ». De nombreuses familles des expulsés de l’époque étaient également présentes, dont certaines habitent encore aujourd’hui non loin du site de Yamit. Le ministre, qui est en charge du Développement du Néguev et de la Galilée, leur a dit : « Vous êtes d’authentiques sionistes, car vous êtes restés dans cette même région aride malgré la traumatisme, et vous avez réussi à transformer le désert en jardin, et vous contribuez au développement du Néguev ». Il a rajouté « que son ministère ferait en sorte que l’accès du musée soit facilité pour les personnes handicapées ». L’artisan à l’époque de l’évacuation de ces villages juifs était un certain…Ariel Sharon !

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.