«Diffuser un message sioniste religieux à Moscou»

Une nouvelle diplomate, qui représentera les intérêts d’Israël à Moscou, est une femme pratiquante. Yaffa Olivetski, qui vit à Jérusalem, devrait occuper prochainement, au sein de l’ambassade, le poste d’attachée culturelle et elle oeuvrera essentiellement à propager la culture juive et israélienne en Russie. Elle s’apprête donc à s’installer pour quelques années dans la capitale russe avec son mari et trois de ses enfants. Un autre fils, qui étudie dans une yeshiva, restera au pays. Le couple prépare son départ et cherche déjà un logement qui leur convient à Moscou, près d’une synagogue et des institutions scolaires religieuses pour leurs enfants. La famille Olivetski, qui est profondément religieuse, appartient au courant lituanien. L’époux de Yaffa dirige le département de la Cacherout au grand rabbinat de la capitale. Yaffa est titulaire d’une licence en Tanakh (Bible) et en Loi orale, et elle est enseignante diplômée de Judaïsme et d’anglais. Cela fait déjà douze ans qu’elle travaille au ministère des Affaires étrangères où elle a occupé un poste de direction sous les ordres du sous-directeur du département euro-asiatique, responsable de tous les pays de l’ex-Union soviétique. Dans l’interview qu’elle a accordée à la presse, elle a expliqué comment elle voyait son futur rôle et comment elle parvenait d’une part à conserver un haut niveau de Tora dans son foyer et son entourage et d’autre part à rayonner à l’extérieur. Elle a souligné qu’il n’y avait là aucune contradiction et « qu’un diplomate israélien pouvait exercer ses fonctions à Moscou, même s’il observait la Tora et ses préceptes ». Elle a encore affirmé qu’elle voyait dans sa nouvelle mission la possibilité de diffuser un message sioniste religieux pour le peuple d’Israël et l’Etat d’Israël

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.