Fathi Hamad, le ministre de l’Intérieur de l’administration du Hamas, a avoué que 700 membres des forces de sécurité du Hamas ont été tués pendant l’Opération Plomb Durci.

Ce nombre, conforme à l’examen effectué par Israël, est significativement plus élevé que les données chiffrées biaisées communiquées dans le passé par le Hamas et utilisées par le Rapport Goldstone pour diffamer Israël. Le 1er novembre 2010, Fathi Hamad, le ministre de l’Intérieur de l’administration de facto du Hamas dans la bande de Gaza, a été interviewé par le quotidien londonien Al-Hayat. Un des sujets abordés portait sur le nombre d’terroristes du mouvement Hamas tués lors de l’Opération Plomb Durci. L’entretien a été repris (1er novembre 2010) dans le journal du Hamas, Felesteen.

Lire l’article complet sur terrorism-info.org.il

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.