Communiqué du Secrétariat du Cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur son récent voyage aux Etats-Unis

«Vendredi dernier, je suis rentré de ma visite aux Etats-Unis. J’ai comparu devant l’Assemblée générale des fédérations juives d’Amérique du Nord, qui s’est tenue à La Nouvelle-Orléans. Plusieurs de nos ministres étaient là aussi. Je suis certain que, comme moi, ils attachent une grande importance au maintien de nos relations avec les communautés juives du monde et au renforcement des liens entre la jeune génération et la terre d’Israël. Nous soutenons plusieurs programmes, dont les résultats sont très impressionnants. Lors de ma visite, j’ai rencontré le vice-président américain Joe Biden mais aussi la secrétaire d’Etat Hillary Clinton. J’ai également parlé et rencontré plusieurs dirigeants du Sénat et de la Chambre des représentants. J’ai rencontré des économistes américains de premier plan y compris les meilleurs analystes et les commentateurs aux Etats-Unis. Dans toutes ces réunions, j’ai soulevé ” d’abord et avant tout ” la nécessité d’arrêter le projet nucléaire iranien. Il s’agit de la plus grande menace à la fois pour la paix mondiale et pour la sécurité de l’Etat d’Israël. Lors de la réunion de ce matin, j’ai l’intention de mettre à jour mes collègues ministres sur les lignes générales de la proposition américaine pour la reprise des pourparlers de paix. Cette proposition a été soulevée lors de mes entretiens avec la secrétaire d’Etat Hillary Clinton. Elle n’est pas encore définitive, elle est encore en cours d’élaboration par des équipes israéliennes et américaines. Dans tous les cas, j’insiste pour que toute proposition devra répondre aux besoins sécuritaires de l’Etat d’Israël, tant dans l’immédiat que vis-à-vis des menaces auxquelles nous devrons faire face dans la décennie à venir. «

Lire l’article complet sur ambisrael.wordpress.com

Share This

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Les Américains laissent le chaos en Irak, la guerre civile en Afghanistan, la dictature au Pakistan, le terrorisme en Somalie, le Hamas à Gaza, le Hezbollah au Liban à la solde des Syriens et les nazis en Iran et nous devrions leur faire confiance ?
    A part Netanyahou, Barak ou Livni, qui pense qu’Israël doit se reposer sur les assurances sécuritaires d’Obama ? Qui pense qu’Hussein Obama, le battu aux dernières élections américaines, est notre “ami” ?
    C’est plus qu’un document écrit qu’il faudrait, c’est l’assurance de nous ficher la paix et de nous laisser construire et développer notre pays comme nous le voulons, pas comme les USA voudraient nous le dicter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.