Alliot-Marie au Quai- retour de la politique arabe au détriment d’Israël

Contrairement à Israël où le Premier ministre est ligoté par les caprices de la coalition parlementaire, en France, les remaniements ministériels sont devenus banals et le président de la République est le maître absolu de la politique intérieure et extérieure. (…) Cependant, la nomination de Mme Alliot-Marie à la place de Bernard Kouchner, marque un changement dans le style d’action et les pôles d’intérêts. Désormais, la politique du général De Gaulle, de Giscard d’Estaing et de Jacques Chirac au Proche-Orient sera suivie par Madame Alliot-Marie. Quarante ans après la mort du Général, la France revient dans la région avec une diplomatie classique, glaciale et mercantile, où la raison cartésienne va de pair avec la raison d’Etat. Les sentiments, l’humanitaire, et le la lutte pour les droits de l’Homme, chers à Bernard Kouchner seront mis aux vestiaires.

Lire l’article complet sur jcpa-lecape.org

Share This

2 comments

  1. Akerman Michel Netanya

    La nomination de Michelle Alliot Marie (la protégée du voleur Chirac) nouvelle ministre des Affaires Etrangères, est applaudie par les pays Musulmans.
    Il faut lire les rappels de Freddy Eytan pour réaliser qu’elle fera TOUT pour éviter de rencontrer Lieberman ou même Netanyahou, ancien ami de Sarkozy.
    Souvenons-nous que cette antisioniste viscérale avait menacé Tsahal (qui osait survoler les camps du Hezbollah au Sud Liban) de se faire tirer dessus par les soldats français de la Finul (ceux qui laissent agir les terroristes de Nashrallah à leur guise en fermant les yeux) !
    Cette ….. est une ennemie d’Israël.
    Sarkozy, responsable de sa nomination, s’en mordra les doigts.

  2. Akerman Michel Netanya

    Pour compléter et suite à la décision d’Israël d’abandonne rle village de Rajar partagé actuellement entre Israël et le Liban :

    MAM (Michelle Alliot Marie) inaugure sa prise de fonction : le Liban est satisfait donc la France l’est aussi, pas un mot pour les habitants qui voulaient rester Israéliens. Nul doute qu’avec l’aide de son mari Olier, président de l’association France-Libye et nouveau ministre des relations avec le parlement nous allons nous rappeler le souvenir que la “protégée” de Chirac a laissé ici lors de ses précédents voyages.
    On va regretter Kouchner, un comble !

    Shabbat Shalom.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.